Anoniem- Le Cap, Août 2022 – Alcool

Après avoir quitté mon premier et unique centre de traitement primaire, j’ai vraiment eu du mal à m’adapter à ma nouvelle vie sans alcool. Quatre semaines de traitement n’allaient pas me suffire pour reconstruire ma vie et réintégrer la société. J’ai réalisé que mon abus d’alcool n’était en réalité qu’un symptôme de problèmes beaucoup plus profonds, non seulement à cause d’un traumatisme de l’enfance, mais aussi de ma relation avec le monde et mon environnement social. J’avais besoin de réapprendre à vivre sans alcool. Et aussi qui j’étais en tant que personne sans alcool. Liberty m’a fourni un environnement sûr et un immense soutien pour explorer ces questions. Ils m’ont donné une structure quotidienne, des conseils individuels et de groupe et m’ont encouragé avec amour à traverser ces premiers jours difficiles du chemin du rétablissement. Les assistants de récupération m’ont toujours traité avec respect et attention, et étaient toujours disponibles si j’avais besoin de parler à quelqu’un. Je suis tellement reconnaissante de cette expérience, d’avoir pu apprendre et grandir dans cet environnement. J’aurai toujours une place spéciale dans mon cœur pour Morgane et l’équipe de Liberty, qui ont sans aucun doute joué un rôle énorme dans ma vie et qui je suis aujourd’hui.