B – Le Cap, juillet 2022 – la toxicomanie

juillet
lors de ma deuxième tentative dans les centres de récupération et de traitement. J'ai réalisé que mon comportement était le plus gros problème de ma vie. Oui, les drogues peuvent affecter négativement ma vie. Mais mon comportement est la source de ma toxicomanie.
Je devais d'abord identifier mon comportement, puis changer mon comportement. D'une manière qui m'a servi et les gens dans ma vie
La liberté m'a donné un aperçu de mon moi fondamental, mais m'a également donné une plate-forme sûre pour décompresser et changer mon comportement.
Ce qui m'a donné beaucoup de liberté, c'est la prise de conscience que tous les employés impliqués dans cette institution veulent vraiment faire une différence. J'ai vu des institutions répondre silencieusement à la douleur et à la souffrance des toxicomanes parce que cela servait leur modèle commercial.
Les fondateurs Vincent et Morgane s'en soucient vraiment. Ils ont l'intention de briser le cycle de la dépendance et de restaurer le sens de soi des individus. Pour ensuite se doter des outils pour affronter la vie sur les termes de la vie.
Pour cela, je suis incroyablement reconnaissant.
J'ai tout le temps et tout l'amour pour ceux qui sont impliqués dans une Maison si spéciale.